Lexique du golf

A

ACE

Trou réalisé en un seul coup.

ACCOMPAGNEMENT

Après avoir frappé la balle, les mains et la tête de club finissent l’arc de cercle.

ADRESSE

Position de préparation au swing.

AIRSHOT

Coup frappé au dessus ou à côté de la balle, fréquent chez les débutants.

ALBATROS

Trou réalisé le plus souvent par chance et par hasard en trois coups en dessous du par.

ALLER

Expression désignant les neuf premiers trous d’un parcours. Voir front nine.

ALL FLAT

Terme américain utilisé pour désigner les joueurs qui sont à égalité.

ALL SQUARE

Terme désignant des joueurs à égalité à la fin ou au cours d’un match-play.

AMOVIBLE

Que l’on peut déplacer sans pénalités. Voir obstruction amovible.

APPROCHE

Coup destiné à aborder le green, et pour lequel un fer court ou un wedge est utilisé.

ARC

Courbe dessinée par la tête de club pendant le swing.

ARMER

Plier les poignets en haut du backswing.

AVANT-GREEN

Surface entourant le green sur laquelle l’herbe est tondue plus ras que sur le fairway.

AVEUGLE (TROU)

Trou sur lequel on ne peut apercevoir le green de l’air de départ.

AIRE DE DEPART

Surface tondue ras sur laquelle le joueur se place pour entamer le trou. C’est la seule zone où le joueur est autorisé à placer sa balle sur un tee.

B

BACKDOOR

Terme utilisé lorsque la balle fait le tour du trou et rentre par l’arrière.

BACKSPIN

Effet donné à une balle lui permettant, une fois qu’elle touche le sol de rester sur place voire sur un green de revenir en arrière.

BACKSWING

Début du swing correspondant à la montée du club vers l’arrière de la balle.

BAFFY

Terme ancien pour désigner un bois n° 4 à tête petite et ronde.

BALATA

Gomme extraite d’un arbre d’Amérique Tropicale utilisée dans la fabrication des balles. Elle leur confère un toucher inimitable.

BANANA SHOT

Coup qui s’incurve généralement de gauche à droite pour les droitiers..

BASE-BALL (GRIP)

Voir grip base ball.

BENT GRASS

Herbe très haute et résistante que l’on trouve généralement sur les links ou les parcours côtiers.

BIRDIE

Trou réalisé en un coup en dessous du par.

BISQUE

Formule de jeu avec handicap. Un joueur désigne le trou sur lequel il prend une bisque en réduisant d’un coup son score sur ce trou. Il peut décider de prendre une bisque sur un trou déjà terminé.

BLASTER

Terme d’avant-guerre désignant un niblick lourd.

BLIND

Voir aveugle.

BOGEY

Trou réalisé en un coup au-dessus du par.

BOIS

Club dont la tête est en bois – bien qu’il existe aujourd’hui des « bois » métalliques – utilisé pour le drive et les longs coups sur le fairway. Les bois de 1 (driver) à 5 sont les plus utilisés.

BOIS METAL

Nom actuel donné au driver et aux bois de parcours dont les têtes sont en acier inoxydable.

BOIS DE PARCOURS

Bois destinés à jouer des coups hors de l’air de départ. Le driver n’est pas désigné comme bois de parcours même si les joueurs professionnels peuvent tenter de l’utiliser comme tel.

BRASSIE

Terme d’avant-guerre désignant le bois n° 2. La semelle de ce club était en laiton.

BRUT

Voir score brut.

BULGER

Nom donné à un ancien driver dont la face était convexe.

BUNKER

Obstacle de sable situé autour d’un green ou sur le fairway. Lorsque le bunker est situé près d’un green, la balle est généralement jouée en explosion avec un sandwedge..

BYE

Match officieux joué sur le reste du parcours, en matchplay, lorsque la partie est gagnée avant le dernier trou.

C

CADDIE

Voir cadet.

CADDIE-MASTER

Personne dirigeant l’ensemble des caddets d’un club.

CADET

Accompagnateur du joueur chargé de porter le sac de clubs et de le conseiller sur le parcours.

CALAMITY JANE

Surnom donné au putter utilisé par le légendaire Bobby Jones (USA).

CANNE

Terme non-golfique pour désigner un club de golf.

CARRY

Distance parcourue par la balle entre son envol et son premier point d’impact au sol.

CHANDELLE

Terme non-officiel désignant une trajectoire de balle trop élevée caractéristique d’un plan de swing extérieur-intérieur ou d’une tête de club passant sous la balle..

CHIP

Petit coup sec joué autour du green pour envoyer la balle près du trou.

CHIPPER

Club spécial pour effectuer un chip et dont le loft correspond en général à celui d’un fer 7 ou 8.

CLASSIC

Nombre de tournois importants adoptent ce terme pour la dénomination de leur épreuve (« Newton Classic » par exemple).

CLEAN

Sortie de bunker où le club n’a pratiquement pas touché le sable lors de l’impact.

CLEEK

Nom écossais donné aux premiers fers à face très verticale.

CLUB

Canne utilisée pour propulser la balle, qu’il s’agisse d’un bois ou d’un fer. Le nombre de clubs utilisés par un joueur est limité à 14 (généralement 4 bois, 9 fers dont 2 wedges, et un putter).

CLUB-HOUSE

Infrastructure de taille variable où est situé l’accueil du golf. C’est un lieu convivial où les joueurs aiment se retrouver autour d’un verre après un parcours. Suivant son importance, il peut inclure des vestiaires, un bar, un restaurant voire un hôtel.

COL

Partie supérieure de la tête de club reliée au manche.

COUPEE (BALLE)

Effet similaire à un slice, la trajectoire de la balle s’incurvant de la gauche vers la droite pour un droitier.

D

DEPLACEE (BALLE)

Lorsqu’une balle est arrêtée ou déportée accidentellement, on parle de balle déplacée. Elle doit être rejouée où elle se trouve.

DETRITUS

Feuilles et brindilles non fixées au sol et n’adhérant pas à la balle, que l’on peut retirer sans pénalité. La balle ne doit pas être déplacée.

DIVOT

Morceau de gazon soulevé par l’impact du club sous la balle. L’une des principales règle de l’étiquette veut que le joueur remette son divot en place. Voir escalope.

DOG-LEG

Trou sur lequel le fairway tourne franchement à droite ou à gauche. Sur les parcours boisés, il est parfois impossible de voir le green depuis le départ. Voir aveugle.

DONNER

Donner un putt. Considérer que son adversaire a rentré un putt sans qu’il ait effectivement à le faire.

DORMIE

Position d’un joueur par rapport à son adversaire quand, lors d’un matchplay, il a autant de trous d’avance ou de retard qu’il lui en reste à jouer.

DOUBLE BOGEY

Trou réalisé en deux coups au-dessus du par.

DOWNSWING

Etape du swing correspondant à la descente du club, jusqu’à l’impact avec la balle.

DRAPEAU

Marque indiquant la position du trou sur le green.

DRAW

Pour un droitier, trajectoire d’une balle qui s’incurve légèrement à gauche en fin de course. Un draw accentué peut se transformer en hook.

DRIVER

Bois n° 1 permettant de taper le drive, c’est-à-dire le coup de départ sur un trou assez long.

DROPPER

Ramasser sa balle pour la sortir d’un endroit injouable et, face au trou, la laisser retomber sur le côté, bras tendu, moyennant la perte d’un coup.

E

EAGLE

Trou réalisé en deux coups en dessous du par, le plus souvent sur les par 5.

EAU FORTUITE

Flaque sur le green , sur le fairway ou dans un bunker due à de fortes pluies. Le joueur peut dégager sa balle et la dropper sans pénalité.

ECLECTIC

Formule de jeu se déroulant sur plusieurs tours où l’on ne tient compte en final que du meilleur score réalisé sur chaque trou.

ETIQUETTE

Code de bonne conduite du golfeur sur un parcours.

ESCALOPE

Terme non-officiel désignant un divot.

EXPLOSION

Elle caractérise une sortie de bunker accompagnée de la prise et de la projection d’une certaine quantité de sable en même temps que la balle. Voir clean.

F

FACE DE CLUB

Surface du club sur laquelle a lieu l’impact avec la balle.

FADE

Pour les droitiers, trajectoire d’une balle qui s’incurve légèrement à droite en fin de course. Un fade accentué peut conduire à un slice.

FAIRWAY

Partie du parcours couverte d’herbe rase, comprise entre le départ du trou et le green, comportant éventuellement des obstacles et bordée par le rough.

FER

Club à tête métallique. On classe traditionnellement les clubs en trois catégories : longs (1 à 4), moyens (5 à 7), courts (8 à 10 plus SW).

FERME(E)

1. Dans le cas d’une tête de club, lorsque sa pointe est tournée vers l’intérieure.

2. Dans le cas du stance, lorsque la ligne des pieds est orientée à droite de l’objectif pour un droitier.

FINISH

Dernière étape du swing.

FLAT

Mot désignant un backswing dont le plan est assez horizontal (en dessous du niveau des épaules).

FLICK

Petit coup joué avec les poignets près du green, souvent pour franchir des petits obstacles.

FLOATER

Ancienne balle du XIXème siècle et du début du XXème et qui flottait sur l’eau.

FLOP

Coup où l’on prend beaucoup de sable, permettant à la balle de s’arrêter rapidement sur le green.

FOLLOWTHROUGH

Etape du swing postérieure à l’impact et accompagnant la balle, avant le finish proprement dit.

FORE

Exclamation anglaise pour prévenir le public ou les joueurs qu’une balle arrive vers eux.

FORE-CADDIE

Terme utilisé autrefois, la plupart du temps sur les parcours publics. Un joueur emploie un fore-caddie sur les parcours vallonnés pour qu’il lui signale où est tombée sa balle.

FOURSOME

Match entre deux équipes de deux joueurs. Chaque équipier joue alternativement la même balle.

FREE DROP

Drop sans pénalité accordé dans certaines situations en accord avec les règles (terrain en réparation par exemple).

FRONT-NINE

Expression américaine désignant les neuf premiers trous d’un parcours.

G

GANT

La plupart des joueurs professionnels ou amateurs utilisent un gant. Ce dernier est porté à la main gauche pour les joueurs droitiers et contribue à une meilleure prise en main du club.

GIMMIE

Terme américain. En partie amicale, les putts de quelques centimètres de l’adversaire sont donnés.

GRAIN

Sens de la croissance du gazon sur un green. Il faut produire une force plus importante pour faire rouler la balle « contre le grain ».

GRATTE

Petit coup manqué consistant à frapper le sol avant la balle.

GREEN

Partie finale de chaque trou où se trouve le trou proprement dit. Sa surface varie généralement entre 400 et 800 m².

GREEN-FEE

Droit de jeu sur le parcours. Son montant peut varier de 100 à 1000 francs suivant le golf choisi. Il est évidemment plus élevé le week-end.

GREEN-KEEPER

Responsable de l’entretien du parcours. Il dirige l’équipe de jardiniers.

GREENSOME

Formule de jeu entre deux équipes de deux joueurs. Les quatre joueurs jouent leur drive sur chaque trou, et terminent en jouant chacun leur tour à partir du meilleur drive.

GRIP

1. Partie supérieure du manche d’un club sur laquelle viennent se placer les mains.

2. Technique de prise du club.

GRIP BASE-BALL

Type de grip peu usité. Les mains sont placées l’une à côté de l’autre sur le grip, comme sur une batte de base-ball.

GRIP INTERLOCKING

Pour un joueur droitier, grip dans lequel l’index de la main gauche et l’auriculaire de la main droite s’entrecroisent.

GRIP INVERSE

Grip dont la position des mains est inversé. Pour un joueur droitier, la main droite sera la plus haute. Ce grip est assez courant au putting notamment pour les joueurs victimes de yips.

GRIP OVERLAPING

Pour un joueur droitier, grip dans lequel l’auriculaire de la main droite vient se placer sur la main gauche entre l’index et le majeur. Egalement connu sous le nom de grip Vardon.

GRIP VARDON

Autre nom du grip overlaping.

GUTTA-PERCHA

Substance caoutchoutique de Malaisie anciennement utilisée dans la fabrication des balles. Elle fut progressivement remplacée par le balata.

H

HANDICAP

Classement d’un joueur amateur, représenté par un nombre de points qu’il est autorisé à déduire de son score effectivement réalisé, en fin de parcours.

HAND NIBBLICK

Ancien terme anglais désignant un joueur qui triche dans un bunker. La balle est envoyée à la main avec une poignée de sable.

HONNEUR

Droit de jouer le premier sur un trou, privilège du vainqueur du trou précèdent.

HOOK

Désigne une balle dont la trajectoire s’incurve nettement vers la gauche, en fin de vol.

HORS-LIMITES

Terrain situé en dehors de la zone de jeu autorisée, délimité en général par des piquets blancs. Une balle hors-limites doit être rejouée du point d’envol initial, avec un coup de pénalité.

HOSEL

Point de fixation du manche sur la tête de club.

I

IMPACT

Instant précis où la tête du club rentre en contact avec la balle.

INDEX

Nombres inscrits sur la carte de score et indiquant l’ordre des trous sur lesquels un joueur à handicap bénéficie de coup(s) reçu(s).

INJOUABLE

Un joueur peut déclarer sa balle injouable moyennant un coup de pénalité, et la dropper sans se rapprocher du trou.

INLAND

Désigne les parcours construits à l’intérieur des terres, en opposition à ceux situés en bord de mer. Voir links.

INSERT

Matériau synthétique enchâssé dans la face du club pour améliorer ses performances ou son touché. Courants sur les putters et les petits fers, les inserts sont autorisés en compétition depuis quelques années seulement.

INTERLOCKING

Voir grip interlocking.

J

JIGGER

Ancien fer dont le loft était comparable à celui d’un fer 3 actuel.

K

KICK

Rebond incontrôlable de la balle lors de son impact sur le sol. On parle de bon ou de mauvais kick en fonction de la position finale plus ou moins avantageuse de la balle.

KOLVEN

Ancêtre du golf aux Pays-Bas.

L

LIE

Position de la balle sur le sol, souvent déterminante pour le choix du club.

LINKS

Parcours de bord de mer, les plus anciens et les plus célèbres étant ceux d’Ecosse. Voir Inland.

LIRE

Etudier les pentes du green avant de putter.

LISTING

Lé de tissu placé sous les grips en cuir.

LOFT

Angle d’ouverture de la face de club. Plus le numéro d’un club est petit, moins son loft est important.

LOFTER

Ancien fer muni d’une tête et d’un hosel très allongé, dont le loft était similaire à celui des fers 3 ou 4 actuels.

M

MARQUEUR

Joueur qui enregistre un score.

MASHIE

Ancien nom donné à un fer dont le loft était comparable à celui d’un fer 5 actuel.

MASHIE NIBBLICK

Ancien nom donné à un fer dont le loft était comparable à celui d’un fer 7 actuel.

MATCH-PLAY

Formule de jeu où il n’est tenu compte que des trous gagnés par chaque joueur.

MEDAL PLAY

Ancien nom du stroke-play.

MEILLEURE BALLE

Partie opposant quatre joueurs, généralement par équipe de deux, et jouant chacun sa balle. Seul le meilleur score de chaque équipe est pris en compte sur chaque trou. Appelé aussi «quatre balles meilleures balles».

MORTE (BALLE)

Balle si proche du trou que le putt suivant peut être considéré comme immanquable. En match-play, ce putt est concédé.

MORT SUBITE

Voir Sudden death.

MULLIGAN

Terme américain utilisé en partie amicale lorsqu’un joueur accorde une deuxième chance à son partenaire lors de son premier coup de départ.

MUSSELBACK

Fer dont la face arrière de la tête a la forme d’une moule.

N

NET

Voir score net.

NIBBLICK

Ancien nom donné aux fers 8 et 9.

O

OBSTACLE

Obstruction naturelle sur le terrain (bunker, ruisseau, pièce d’eau…)

OBSTACLE D’EAU FRONTAL

Fossé, cours d’eau ou pièce d’eau situés sur le fairway dans la ligne de jeu, matérialisés le plus souvent par des piquets jaunes.

OBSTACLE D’EAU LATERAL

Fossé, cours d’eau ou pièce d’eau parallèles à la ligne de jeu, matérialisés le plus souvent par des piquets rouges. Le drop peut s’effectuer de part et d’autre de cet obstacle.

OBSTRUCTION AMOVIBLE

Objet non fixé au sol comme les feuilles, les brindilles ou les pierres. Ils peuvent être enlevés à condition de ne pas faire bouger la balle.

OFFSET

Manche de club décalé en avant par rapport à la tête de club.

OMNIUM

Compétition nationale ouverte aux amateurs comme aux professionnels.

OPEN

Compétition internationale ouverte aux amateurs comme aux professionnels.

OUVERT

1. Dans le cas d’une tête de club, lorsque sa pointe est tournée vers l’extérieure.

2. Dans le cas du stance, lorsque la ligne des pieds est orientée à gauche de l’objectif pour un droitier.

OVERLAPING

Voir grip overlaping.

OVERSWING

Faire de l’overswing : dépasser l’horizontale avec le club lors du backswing. Contrôlé chez le professionnel, c’est le plus souvent un défaut dû à une cassure exagérée des poignets chez l’amateur.

P

PAR

1. Score théorique dans lequel doit être joué un parcours par un joueur scratch.

2. A chaque trou est assigné un par en fonction de sa longueur (par 3: moins de 228 mètres, par 4: de 228 mètres à 434 mètres, par 5: plus de 434 mètres).

PARCOURS

Partie du terrain sur laquelle se déroule le jeu, généralement constitué de dix-huit trous.

PARTAGE

Un trou est partagé par deux joueurs lorsqu’ils y enregistrent le même score. La partie est partagée en cas d’égalité parfaite en fin de parcours. Voir play-off.

PERSIMMON

Bois utilisé pour la fabrication de certaines têtes de club. Plus fragile que les matériaux modernes il tend à se raréfier de plus en plus, malgré un touché inégalable.

PICCOLO GRIP

Grip relâché.

PINCER

Donner à la balle un effet de backspin en ayant une trajectoire de swing « balle-terre ».

PITCH

1. Point d’impact de la balle retombant sur le green. Ce petit trou est réparé par le joueur avec un relève-pitch.

2. Petit coup en hauteur joué vers le green, afin que la balle ne roule pratiquement pas.

PITCHER

[atterrir sur] : pitcher sur le green par exemple.

PITCHING WEDGE

Club à manche court et à face très ouverte (fer 10) permettant de soulever la balle en la « pinçant » à proximité du green.

PLAY-OFF

Trous supplémentaires joués pour départager les golfeurs se trouvant à égalité à la fin d’une compétition. Voir sudden death.

PLUGEE

Se dit d’une balle enfoncée dans un bunker ou dans un terrain meuble.

POINTE

Partie de la tête de club la plus éloignée du manche.

PRACTICE

Aire d’entraînement sur laquelle les joueurs vont taper des balles ou travailler leur swing.

PROVISOIRE

Balle jouée et annoncée comme telle lorsque la précédente semble égarée ou hors limites. Si la première balle est retrouvée et jouable, la balle provisoire ne sera pas prise en compte. Dans le cas contraire, elle sera prise en compte et le joueur sera pénalisé d’un point de pénalité.

PULL

Désigne une balle qui part directement à gauche pour un joueur droitier.

PUTT

Coup roulé joué sur le green avec un putter.

PUTTER

Club utilisé sur les greens pour rentrer la balle dans le trou.

PUSH

Désigne une balle qui part directement à droite pour un joueur droitier.

Q

QUATRE BALLES

Partie opposant quatre joueurs, généralement par équipe de deux, et jouant chacun sa balle. Seul le meilleur score de chaque équipe est pris en compte sur chaque trou. Appelé aussi « quatre balles meilleures balles »..

R

REGLES LOCALES

Règles spécifiques à un parcours énoncées par la commission sportive du golf.

REGULATION (GREEN EN)

On considère qu’un green atteint avec un nombre de coups égal au par ôté de deux, est touché en régulation.

RELEVE-PITCH

Ustensile que tout golfeur respectueux de l’étiquette doit porter sur lui. Il permet de réparer les trous sur greens occasionnés par les pitches.

RETOUR

Neuf derniers trous d’un parcours constitué de dix-huit trous.

ROUGH

Partie du parcours bordant le fairway et qui laissée à l’état sauvage peut comporter arbres, arbustes, buissons ou hautes herbes.

ROUND ROBIN

Compétition au cours de laquelle les joueurs se rencontrent à l’intérieur d’une même poule.

S

SAMMY

Ancien fer à manche en bois, permettant de sortir la balle d’obstacles difficiles pour jouer le green, et dont le loft correspondait à celui d’un fer 3 actuel.

SAND WEDGE

Club à semelle large et rebondie très ouvert permettant de sortir d’un bunker.

SCORE BRUT

Score global sans tenir compte du handicap.

SCORE NET

Score après déduction du handicap.

SCORE SCRATCH

Score égal au par d’un parcours.

SCRAMBLE

Formule de jeu collective. Tous les joueurs d’une équipe frappent individuellement leur balle. Le capitaine choisit alors la balle la mieux placée et tous les joueurs rejouent à partir de ce point. Ceci jusqu’au putt final.

SCRATCH

1. Joueur scratch : joueur handicap 0.

2. Jouer scratch : faire le parcours dans le par.

SEMELLE

Partie inférieure de la tête de club, reposant sur le sol.

SHAFT

Autre nom du manche du club.

SHOT GUN

Compétition au cours de laquelle les parties prennent place sur différents tees du parcours. Un signal sonore indique à l’ensemble des participants qu’ils peuvent commencer l’épreuve.

SLICE

Pour un joueur droitier, désigne une trajectoire de balle qui s’incurve nettement sur la droite en fin de course.

SOCKET

1. Point précis où le manche rejoint la tête de club.

2. Coup raté consistant à frapper la balle avec le talon du club.

SPOON

Ancien bois correspondant au bois 3 actuel.

SQUARE

1. Terme désignant deux joueurs à égalité.

2. Position des pieds parallèles à la ligne de vol.

3. Positionnement de la face de club parfaitement perpendiculaire à la ligne de jeu derrière la balle, à l’adresse ou à l’impact.

SSJ

Scratch Score du jour. Suivant les conditions climatiques rencontrées lors d’une compétition amateur, le par peut évoluer de un ou deux points. En général, le SSJ est modifié en fonction de la moyenne globale des performances de tous les concurrents.

SSS

Scratch Score Standard. Dans des conditions climatiques normales, score à effectuer sur le parcours pour être dans le par.

STABLEFORD

Forme de compétition contre le par, dans laquelle les pars sont rehaussés en fonction de l’index du parcours. Un par net rapporte 2 points, un bogey net 1 point. Au delà, le joueur ne marque aucun point et peut ramasser sa balle avant la fin du trou. Un joueur jouant son handicap marque 36 points en net.

STANCED

Position des pieds d’un joueur lorsqu’il se met à l’adresse.

STROKE-PLAY

Formule de jeu où tous les coups sont comptés, le gagnant étant le joueur qui a réalisé le score le plus bas sur 18 trous.

SUDDEN DEATH

[mort subite] Forme de play-off où les joueurs sont départagés dès que l’un d’entre eux remporte un trou.

SWAY

Déplacement d’une partie du corps empêchant de pivoter selon un axe stable.

SWEET SPOT

Zone d’impact idéale située au centre de la tête de club.

SWING

Mouvement décrit par le club lors de l’exécution d’un coup.

SWING WEIGHT

Rapport d’équilibre poids/longueur d’un club. Théoriquement, tous les clubs d’une même série doivent avoir le même swing weight.

T

TAKE AWAY

Premier mouvement effectué par le club quand il amorce sa montée.

TALON

Partie de la tête de club située sous le manche. Voir socket.

TEE

1. Aire de départ d’un trou.

2. Pointe de bois ou de plastique sur laquelle le joueur est autorisé à placer sa balle au départ du trou uniquement.

TEESHOT

Coup effectué au départ d’un trou, la balle reposant généralement sur un tee.

TEMPO

Rythme sur lequel est effectué un swing.

TEXAS WEDGE

Terme utilisé aux Etats-Unis pour désigner le putter lorsqu’on l’utilise en dehors du green.

TIGER TEES

Aires de départ les plus éloignées, utilisées lors de certaines compétitions.

TIMING

Action de frapper la balle avec les mains, les bras et le corps en parfaite coordination.

TOPPEE (BALLE)

Coup raté lorsque la balle est frappée au-dessus de la ligne médiane. Elle vole alors au ras du sol.

TOPSPIN

Effet donné à la balle, qui la fait rouler sur elle-même dans le sens de son vol. Une fois retombée, elle va ainsi beaucoup plus loin (équivalent du lift en tennis).

TRAVERSEE

Partie du swing dans laquelle se situe la frappe elle-même.

U

UPRIGHT

Caractérise un swing dont le plan tend vers la verticale.

V

VARDON (GRIP)

Autre nom du grip overlaping.

V INVERSE

Dessin formé par le pouce et l’index de chaque main lorsqu’un joueur regarde son grip à l’adresse.

W

WAGGLE

Petits mouvements décontractants effectués au-dessus ou derrière la balle avant de frapper.

WEDGE

Club ouvert et lourd à manche court utilisé pour les sorties de bunker ou les approches lobées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *